snowflike - paysage enneige et sapins blancs sur le plateau de Beauregard à La Clusaz

 

Qu’est ce qu’on fait pour Noël ? La question se pose cette année plus que jamais, et pas seulement pour le choix du lieu de la fête (chez tes parents ou chez les miens?) ou du menu (dinde ou raclette?). Bien trop facile tout ça ! En 2020, après 7 jours d’auto-confinement pour protéger ses parents, un goupillon dans le nez pour vérifier son état de santé et un déjeuner de Noël en famille pour célébrer la quille, dès le 26 décembre on sera dans les starting blocks pour aller prendre l’air.

 


 

Le déconfinement, c’est maintenant

Ou presque. C’est la fête du bonnet, le moment ou jamais d’aller s’aérer les neurones et surtout d’éliminer ces foutus kilos accumulés pendant toute l’année. On ne va pas se mentir, depuis mars, l’inactivité forcée, ça nous connaît. Même plus besoin de marcher pour aller bosser, plus d’aller-retours à la machine à café, les courses à la maison bien calée au fond du canapé… ça fait du gras, là où on n’aime pas !

Ce Noël, ce sera un peu notre Everest annuel. Le pic le plus haut, le point culminant des kilos en trop. Le coup de gras-sse, le dind-don de la farce. Mais on n’est pas du genre à se laisser aller non? Le temps de la reprise est venu. N’en perdons pas d’ailleurs, du temps, nos libertés d’aujourd’hui ne nous assurant en rien celles de demain. Le maître-mot désormais : ce qui est pris n’est plus à prendre. Profitons vite de ces quelques jours de congés, choisis ou forcés, pour évacuer, aller jouer dehors et retrouver au plus vite notre petit corps de rêve. C’est le moment où jamais! Mais au fait, que peut-on faire ?

 

snowflike - groupe de femmes en ski de randonnee dans la poudreuse à La Clusaz

 

Activités de plein air pour les grands

Les salles de sports restant fermées aux majeurs qui ne sont ni professionnels, ni sportifs de haut niveau, ni handicapés et qui ne bénéficient pas d’ordonnance médicale particulière, c’est le moment de (re)-découvrir les bienfaits des sports de plein air. Si vous habitez en ville, en plaine, au bord de l’eau, à vous la marche, le running, les parcours santé, le skate, le roller, la trottinette, le surf, la voile et le vélo. Les mêmes ou presque avec la carriole ou la poussette pour les jeunes mamans. On peut aussi simplement aller au parc, jouer au ballon, à la corde à sauter, voire même ressortir l’élastique pour jouer avec les copines comme à l’époque de la cour de récré si le coeur vous en dit. L’essentiel étant de se limiter à 6 adultes maximum, avec ou sans le beau prof de gym.

Si vous êtes plutôt côté montagne, les grands espaces s’offrent à vous. L’aventure est à porté de rondelle. Vous n’aurez jamais autant donné de coups de bâtons : randonnée à skis ou en raquettes, splitboard, ski de fond classique ou skating, pour s’équilibrer ou pour pousser, le bâton de randonnée sera l’accessoire incontournable de la saison. Bien d’autres activités sont autorisées comme le yooner, le paret, le ski-joering, les balades en traineau, le parapente, l’escalade sur glace, le VTT, la luge et la randonné pédestre sans raquettes aussi. Et quelques autres probablement que j’oublie ici.

 

Les règles à retenir :

  • Groupe de 6 personnes majeures maximum – encadrant compris.
  • Respecter le couvre-feu : sorties de 6h00 à 20h00 (être chez soi à 20h00).
  • Conserver une distance de 2 mètres entre participants.

 

snowboard-fun-enfants-skieurs-course-folle-jeux-déguisement

 

Activités variées pour les enfants

Pour les petits c’est la fête! Et on est bien content. On avait hâte de les mettre au foot dans la neige et le froid pour les voir rentrés transis et trempés, puis les garder au lit et fiévreux (c’est le Covid!) pendant une semaine. Plus sérieusement, les enfants mineurs peuvent reprendre désormais leur pratique sportive en club à condition que celui-ci soit affilié à l’une des 25 fédérations sportives jugées prioritaires pour la reprise. Danse, natation, karaté, kick boxing, pelote basque, karaté sont à présent accessibles.

Pour ce qui est des sports de plein air, la pratique du ski alpin est également autorisée – uniquement aux enfants des clubs affiliés à la Fédération Française de Ski. Mais pour cela encore faut-il avoir accès aux remontées mécaniques. Quelques stations jouent le jeu. D’autres pas, alors les clubs se débrouillent. Impossible ici de faire une liste mais renseignez-vous auprès de votre club local.

Enfin, bonne nouvelle pour les plus jeunes. L’usage des tapis roulants est autorisé lui aussi. Au lieu de jouer à marcher à l’envers sur le tapis roulant du centre commercial local – ce qui est, il faut le reconnaître, très rigolo – vos chérubins seront peut-être ravis de chausser les skis et remonter le jardin d’enfants tranquillou sur le tapis. A eux les Clubs Piou Piou de nos stations. Et cette fois pas d’excuses, vous serez là juste à côté pour les filmer puisque vous ne pourrez pas aller boire le café 😉

 

Les règles à retenir :

  • Respecter le couvre-feu, on s’en serait douté 😉

 

snowflike - groupe de femmes joyeuse qui prennent la pause en ski de fond sur le plateau des Confins à La Clusaz

 

Activités en établissement de plein air

L’ERP de type PA, ça vous parle? C’est l’acronyme de Etablissement Recevant du Public de Plein Air. Terrain de foot, patinoire, parcours de golf, jardin d’enfants ou autre. Dans ces établissements, pas de limitation du nombre de pratiquants pour les majeurs, que la pratique soit encadrée ou non.

Dans la nature, sur la plage ou les chemins sans limitation d’espace autour de soi, il est interdit d’être en groupe de plus de 6 personnes, même bien espacées les unes des autres. En revanche dans un espace restreint, c’est autorisé. Ne cherchez pas la logique, je ne l’ai pas trouvée non plus. C’est la loi, « et pis c’est tout » ! L’essentiel est que nous puissions sortir de chez nous…

Si tout ça n’est pas très clair, retrouvez toutes les informations sur le site du Ministère des sports.

 

Et en station, comment ça se passe ?

Soyons clair : en station comme ailleurs, tout dépend du maire, du préfet, des collectivités, des professionnels… Bref, la règle c’est : pas de règle. A chaque station son programme et ses autorisations. Globalement quand même, la plupart de stations de ski offre un accès partiel ou total à leur domaine skiable alpin pour effectuer les pratiques hivernales telles que randonnées pédestre, luge, VTT, ski de randonnée, raquettes à neige et autre paret/yooner.

Le ski alpin, comme évoqué plus haut, reste réservé aux enfants membres de clubs sportifs affiliés FFS ou aux tout-petits dans les jardins d’enfants. Pour les autres et les adultes, il faudra se tourner vers les autres nombreuses options proposées par les stations.

 

snowflike- femmes joyeuses en raquettes à neige dans la neige poudreuse

 

A savoir :

  • Vérifiez bien auprès de l’office du tourisme de votre station si le domaine skiable est accessible, pour quelle pratique, dans quelles conditions et à quelles horaires.
  • Les domaines skiables fermés ne sont plus entretenus et la sécurité des pistes n’est plus assurée. Votre utilisation se fait donc dans le cadre de la pratique hors-piste, à vos risques et périls et vous ne bénéficierez plus des secours habituellement assurés par les services des pistes.
  • Pensez à vérifier les clauses de votre assurance activités sportives et de loisirs ainsi que le cadre de votre prise en charge éventuelle – le cas échéant assurez-vous.
  • ATTENTION DANGER : le ski de randonnée à la montée, la randonnée en raquettes ou à pieds sont interdites sur les pistes de ski ouvertes à la descente (ex : itinéraires de randonnée à ski ou piste ouvertes pour les enfants des clubs). Le danger est grand d’une collision avec un skieur qui descend et ne vous aurait pas vu. Vous vous mettez en danger, comme le skieur. Cela est vrai tout le temps et fait partie des règles de sécurité d’usage des piste de ski. Ne l’oublions pas.
  • Le domaine skiable n’est pas le seul qui vous puissiez utiliser pour vos randonnées. C’est l’occasion ou jamais de découvrir les chemins et itinéraires de randonnées, seuls ou accompagné d’un professionnel de la montagne.
  • Moniteurs de ski, de ski de fond ou de VTT, guides, accompagnateurs en moyenne montagne, nombreux sont les professionnels qui peuvent vous faire découvrir de nouvelles activités. Un ou deux cours d’initiation vous permettront de découvrir le matériel et les bases essentielles pour une pratique en toute sécurité et 100% plaisir.

 

Rappel des décisions sanitaires pour le sport

snowflike - tableau decisions sanitaires pour le sport confinement decembre 2020 - ministere des sports

 

snowflike - tableau decisions sanitaires pour le sport confinement decembre 2020 - ministere des sports

 


 

Retrouvez toute l’actualité et les dernières news de snowflike.com sur la page Infos.

 

Laisser un commentaire