happy-women-mountains-montangne-neige-les-arcs
Photo site CTC Big Up and Down – Marc Daviet.

Le Big Up & Down est un événement organisé par le Community Touring Club conjointement avec Kilian Jornet et Enak Gavaggio aux Arcs 1800. Le Big Up & Down se veut un événement fédérateur, ouvert à tous les randonneurs (débutants ou experts). On peut y tester du matériel, participer à des compétitions originales, pratiquer des randonnées à skis et surtout partager de bons moments, le tout sans se prendre au sérieux.

Cette année pour la première fois, les organisateurs avaient prévu pour les femmes une sortie Girls Only. Le principe : permettre à une quinzaine de randonneuses, de tout niveau, de partager un moment entre filles lors d’une randonné à skis encadrée par Liv Sansoz et Caroline Freslon, toutes les deux adeptes du ski alpinisme. Seule obligation : arriver avec un forfait et son matériel.

Le rendez-vous fût donc pris pour le vendredi matin à 10h30.

 

 


DEROULE DE LA JOURNEE GIRLS ONLY :
Jeudi soir : préparation.

Je récupère deux paires de skis que me fournit la marque Völkl pour l’occasion. Une paire de BMT montée avec des fixations Tour, que l’on utilise avec des chaussures de ski alpin classiques, mais qui permettent de soulever le talon pour la montée. Une seconde paire de VTA, un vrai modèle de randonnée, montée avec la fixation hybride King Pin, qui se comporte comme une fixation de sécurité alpine et déchausse en cas de besoin, mais dont la butée se fixe sur les chaussures de randonnée à inserts.

 

10h00 : arrivée aux Arcs 1800 sur le village de tests.

happy-women-mountains-montangne-neige-les-arcs

C’est sur le stand Scarpa que je trouve une paire de chaussures que la marque me prête gentiment pour la journée. Même s’il ne fait pas si froid, les testeurs sont choyés : poufs pour s’asseoir et s’équiper, système de chauffage pour les chaussures et quelques explications techniques pour pouvoir utiliser les chaussures convenablement. Avant de me laisser filer, on me règle mes skis. Equipée de chaussures à inserts, j’ai donc choisi les skis montés en King Pin!

 

10h30 : remplissage du sac à dos!

Passage obligatoire pour la pratique, il est nécessaire de ne rien oublier. Deux paires de gants (légers pour la montée, et chauds pour la descente), lunettes de soleil et masque, casque, sonde, pelle, peaux, casse-croûte, et crème solaire! Pas de couverture de survie, ni de carte et boussole pour cette fois car nous sommes bien accompagnées, que la randonnée ne sera ni trop longue ni trop éloignée du domaine skiable, mais à ne pas oublier sinon. Aujourd’hui on se laisse porter.

 

11h00 : présentation des participantes.

Après avoir rempli mon sac, je retrouve Liv, Caro et les autres filles inscrites. Nous ne sommes que huit au final, les autres s’étant désistées au dernier moment. Nous nous présentons, vérifions avant de partir que nos appareils de recherche de victimes en avalanche fonctionnent bien. Parmi nous il y a Fabienne qui est ici pour les vacances, et qui a été inscrite par son mari. On salue l’initiative de monsieur, et nous voilà parties.

 

11h30 : départ… en direction du télésiège.

Et oui, il fahappy-women-mountains-montangne-neige-les-arcsut parfois prendre les remontées mécaniques afin de se rendre sur l’itinéraire de montée. La descente qui s’ensuit me permet déjà de prendre en main mon équipement du jour. Chaussures plutôt rigides, qui me permettent de diriger mes skis comme je le souhaite. Skis exceptionnels. D’une facilité de prise en main déconcertante, ils offrent une accroche incroyable sur la neige qui est très dure et sur les plaques de verglas. Ils sont en plus du genre joueur. Pour moi qui m’inquiétait un peu de la légèreté de l’ensemble, c’est une sacrée bonne surprise!

 

12h00 : arrivée sur le lieu de départ de l’itinéraire de montée.

happy-women-mountains-montangne-neige-les-arcsDeux moniteurs viennent nous rejoindre pour nous guider.  Nous nous équipons en version montée, posons les casques, mettons en route les DVA, rangeons les doudounes dans le sac, et surtout mettons les peaux. Liv et Caro vérifient que nous avons les convenablement fixées et nous briefent avant la montée : itinéraire, consignes de base, conseils sur la nourriture et l’hydratation. Elles nous rappellent enfin d’allonger nos bâtons pour celles qui ont des modèles le permettant, pour une meilleure efficacité, et de ne pas soulever les pieds en marchant, mais de faire glisser les skis.

 

13h30 : la pause s’impose!

happy-women-mountains-montangne-neige-les-arcsAprès une heure trente de montée en forêt et pas moins de 100.000 mots sortis de nos bouches, nous n’avons pas croisé d’animaux (ils ont dû s’enfuir en entendant nos conversations et nos rires!) mais quelques traces de lièvre variable repérés par notre accompagnatrice en montagne Caro. Il est temps de reprendre des forces et de faire un test de recherche de victime. Parce qu’être équipé s’est bien, mais encore faut-il savoir se servir de son matériel. Après quelques rappels fournis par Caro et Liv, nous formons deux équipes et recherchons chacune deux « victimes ». Nous nous débrouillons plutôt bien finalement mais il faut reconnaître que ce n’est pas si simple de s’organiser, d’être rapide et efficace. Et encore nous n’avons pas le stress de savoir une véritable victime ensevelie sous la neige, nous sommes en totale sécurité, dans un endroit facilement praticable… Oui, il est nécessaire de s’entraîner régulièrement à l’utilisation de l’équipement de sécurité.

 

14h30 : reprise de la montée.

happy-women-mountains-montangne-neige-les-arcsCette fois les choses se compliquent un peu. La pente est plus raide, la neige roule sous les skis. Liv et Caro nous font quelques démonstrations de conversions, ça paraît tellement facile. Marion s’en sort bien, on sent la maîtrise de la monitrice major de sa promotion! Nous n’atteindrons finalement pas le sommet car nous avons pris notre temps à partager le temps justement. Mais nous ne nous quittons pas avant que Caro ne nous montre à quelle vitesse elle peut retirer ou mettre ses peaux lors d’une compétition de ski alpinisme. Ca nous laisse rêveuses! On retiendra quand même l’ordre à respecter en « un geste »: 1 – Chaussures (position marche ou ski) – 2 – Fixations (à débrayer ou bloquer) – 3 : Skis / peaux (à retirer ou mettre). On se demande comment elle fait pour les fixer convenablement aussi vite. Une bonne idée d’entraînement les jours où les conditions ne sont pas là.

 

16h30 : Retour au village tests.

Nous avons passé une belle journée, appris (ou ré-appris) l’essentiel, partagé un moment agréable entre filles. Surtout nous avons rencontré de belles personnes. Que rêver de mieux?

happy-women-mountains-montangne-neige-les-arcs

Rendez-vous l’année prochaine!


 

 

Laisser un commentaire