SNOWFLIKE A TESTE POUR VOUS LES CHAUSSURES DE TRAIL CLOUDVENTURE DE LA MARQUE SUISSE ON.

Juin 2017.

 


Quand j’ai vu les chaussures On pour la première fois, j’ai tout de suite été intriguée par ces baskets qui ne ressemblaient pas tout à fait aux autres, de par leur style vraiment différent, mais surtout par leur semelles ajourées qui me paraissaient être une belle promesse de légèreté. Je me suis donc mise en quête de ces nouveautés, et ai acheté ma première paire il y a déjà trois ans. Un modèle running d’entraînement, la Cloud. Pour moi qui ne courait plus depuis l’automne 1993 et la fin de ma carrière de skieuse de haut niveau, acheter des baskets de running, c’était quand même un comble! J’avoue, ce sont surtout leur légèreté exceptionnelle, leur chaussant parfait pour mon pied fin et leur look technique et élégant à la fois qui m’ont poussé à faire cet achat. Mais je n’avais aucunement l’intention de me remettre à courir. Et ce modèle n’est pas vraiment fait pour aller parcourir la montagne comme j’aime à le faire.

Or voilà que la marque suisse a lancé un modèle de trail il y a quelques mois, la Cloudventure. Attirée tout d’abord par ses couleurs et son look vraiment réussis, enchantée par la légèreté et le confort des Cloud que je porte régulièrement, j’ai eu envie d’essayer cette version faite pour les sentiers. Je tiens à préciser ici que, bien que je ne pratique pas le trail, je préfère marcher avec des chaussures développées pour cette spécialité car j’apprécie particulièrement leur légèreté, leur souplesse et l’amorti qu’elles assurent, contrairement aux chaussures faites pour la randonnée, plus stables et renforcées certes, mais plus lourdes et rigides. Et j’aime pouvoir courir en descente à l’occasion.

tests-equipement-femme-randonnée

Conditions de l’essai :

Deux randonnées d’une dizaine de kilomètre sur sentiers de moyenne montagne, terrain variés (sous-bois, rochers, asphalte et routes forestières), par beau temps en juin 2017.

La Mégevanne, trail de 8km et 300+ de dénivelé à Megève le 8 juillet 2017 – sous bois, routes forestières, et route goudronnées – temps très sec.

 

Premières sensations : 

Un confort immédiat incroyable! Dès qu’on met le pied dans la Cloudventure on se sent bien. La chaussure enveloppe le pied et la sensation de légèreté est assez surprenante. En revanche la tige paraît basse par rapport à d’autre modèles (à tige basse bien sûr!) et je m’interroge donc sur la stabilité au niveau des chevilles. Les lacets sont fins, mais offrent un très bon serrage. J’apprécie le système de serrage renforcé au niveau du coup de pied, un plus pour moi qui aime me sentir bien tenue. J’ai l’impression d’être bien à plat dans une position tout à fait naturelle (il s’avère que le drop est de 6mm, ce qui n’est pas très prononcé pour une chaussure de cette catégorie, en tous cas il est bien moins prononcé que sur mes chaussures habituelles). Les premiers pas offrent de nouvelles sensations. Comme si je rebondissais. Cela grâce à la structure alvéolée de la semelle. Ca donne une irrépressible envie de courir!

 

La marche : 

Ce qui se fait sentir immédiatement c’est le déroulé très fluide et surtout l’attaque très moelleuse. En effet, le premier nuage (alvéole) étant positionné sous le talon, le point le plus épais de la chaussure n’est pas la pointe arrière de la semelle, mais le milieu du talon. On ne pose pas le pied sur l’attaque du talon, mais directement sur la partie charnue de celui-ci. L’alvéole s’écrase alors progressivement pour une sensation d’amorti incroyable. Le pied déroule ensuite de manière assez dynamique, toujours grâce aux alvéoles, qui se déforment en suivant parfaitement le relief du terrain, puis accompagnent le mouvement du pied vers l’avant.  Au départ, j’ai bien senti les deux crampons en plastique plus rigides situés sous la plante du pied lors de la marche sur l’asphalte. Mais une fois sur sol meuble ou sur les rochers, l’impression de marcher pieds nus et de coller parfaitement au terrain a pris le dessus. La chaussure n’impose pas son rythme, elle accompagne la marche. Elle propose une excellente accroche et un bon maintien sur les terrains les plus pentus, en montée comme en descente, et bien sûr également dans les parties en dévers. Cela grâce à sa capacité à se déformer pour suivre le relief. Pour autant elle maintient bien le pied latéralement grâce à sa semelle bien large sur l’avant pied, et à son chassis solide. Bref, tout ce qu’il faut pour se sentir en confiance et en sécurité.

 

La course : 

C’est dans la course que l’un des atouts majeurs de la Cloudventure se fait le plus ressentir. Avec son poids plume, on court comme si l’on n’avait pas de chaussures. Du coup, pas de fatigue inutile. L’amorti conféré par les nuages est incroyable. Pas de vibrations intempestives en descente, les alvéoles amortissent l’effort de manière très progressive. Même sur l’asphalte. Et bien sûr, le travail des alvéoles vers l’avant procure une sensation de rebond et d’accélération qui séduira les compétitrices. Certes le trail était court, mais les 2,5 kilomètres de descente assez raide se sont passés sans aucune douleur aux genoux, ni pendant, ni après la course. Ce qui ne m’était plus arrivé depuis de longues années.

tests-equipement-femme-randonnée-lac-annecy-2017

Les plus de la Cloudventure : 
  • Confort.
  • Légèreté.
  • Amorti.
  • Rebond.
  • Tenue.
  • Déroulé naturel.
  • Impression de marcher pieds nus.
  • Sentiment d’accroche et de sécurité.
  • Son look et ses couleurs magnifiques.
  • Pour une pratique en toute confiance.

 

Les moins :
  • Durabilité?
  • La semelle étant réalisé avec un matériau souple pour une accroche à toute épreuve, j’ai peur que l’usure survienne rapidement, surtout si on utilise la chaussure sur des surfaces abrasives comme   les rochers ou l’asphalte (ceci-dit, une chaussure de trail n’est pas sensée être utilisée majoritairement sur l’asphalte mais bien sur les sentiers).

 

Pour qui?
  • Pour le plus grand nombre. Les débutantes aimeront leur confort, leur amorti et leur légèreté. Les traileuses confirmées apprécieront leur dynamisme et leur accroche.
  • Pour tout type de terrains – limiter peut-être l’utilisations sur terrain trop abrasif (asphalte notamment. D’ailleurs ça ne présente pas tellement d’intérêt sur route, autant prendre une running classique).

 

Pour quel usage?
  • Entraînement.
  • Compétition.
  • Toute distance. On peut courir sans fin avec la Cloudventure!

 

En savoir plus : 

Sur le site de la marque On, pour tout savoir sur la Cloudventure, les modèles disponibles et les autres produits.

 


Découvrez aussi d’autres tests

 

famille-enfants-jeux-activites-montagne
La Sambuy Seythenex
happy-women-mountain-outdoor-filles
VTT AE Scott
happy-women-mountains-femmes-montagne-tests-equipement-massif-bornes
Symbioz de TSL
happy-women-mountains-femmes-montagne-ski
Ski-Mojo
happy-women-mountains-montangne-neige-les-arcs
Girls Only Big Up & Down
snowflike-tests-skis-femme-2017-skieur-val-cenis
Skis femme 16/17
snowflike-événement-femmes-running-stand-up-paddle-yoga
Roxy Fitness Annecy