VOUS PARTEZ EN RAQUETTES, VOUS AVEZ PENSE A TOUT : CHAUSSURES, RAQUETTES, VETEMENTS, SAC  A DOS, NOURRITURE, ETC… NE NEGLIGEZ PAS LES BATONS.

 


trek-carbone-3m-v3
Trek Carbone 3M TSL.

En effet, quand la neige est là, le bâton se révèle indispensable. Il permet de  s’équilibrer et de faciliter la marche, et il apporte de la sécurité dans les endroits difficiles, à la montée comme à la descente. Il augmente la surface de portance et permet de m’oins s’enfoncer dans la neige. Enfin, il permet de soulager les muscles et les articulations des jambes, notamment les genoux.

Pour s’équiper correctement, soyez attentifs aux points suivants :

Nombre de brins :

C’est le nombre de parties qui composent le tube. Un seul brin, vous choisissez un bâton dont on ne peut pas faire varier la longueur. Ce sont les bâtons de ski par exemple, peu adaptés à la pratique de la randonnée en montagne. Avec deux brins, on peut faire varier la longueur du bâton. Mais les deux brins sont assez longs, et on ne peut donc pas glisser ses bâtons dans son sac. Avec trois brins, on peut plier ses bâtons et les rendre moins encombrants. Attention toutefois, le système de réglage ou d’articulation peut faire varier le poids de manière importante. Si vous partez pour des marches à la demi ou à la journée, un deux brins est suffisant.

 

Réglage (longueur bâton) :

Il existe différents systèmes de réglage. L’intérêt de ceux-ci est qu’ils permettent d’adapter la longueur du bâton, à son utilisateur bien sûr, mais aussi aux conditions rencontrées. On peut raccourcir le bâton pour la montée, l’allonger pour la descente, de manière à améliorer l’efficacité de ses appuis. L’important est de trouver un système simple, solide, fonctionnel même dans le froid et la neige (et pas seulement au chaud dans le point de vente) et surtout léger!

 

Bâtons sécables : 

Il est important de préciser ici que certains bâtons sont composés de plusieurs brins, mais n’offrent pas de système de réglage, ce sont les bâtons sécables. Ces brins qui s’emboîtent entre eux, sont reliés par une cordelette et permettent ainsi de réduire la taille des bâtons pour les glisser dans le sac à dos. Mais, la longueur totale des bâtons n’est pas réglable. En effet, il n’existe pas de système de réglage ici car ce qui est recherché, ce sont la légèreté maximale et l’encombrement minimum, en aucun cas l’adaptabilité.

 

Légèreté : 

En parlant de légèreté justement, cela reste souvent un point clé. Si les bâtons que vous louez sont en aluminium pour des raisons évidentes de longévité pour le loueur, quand vous investissez dans votre propre équipement, ne négligez pas ce point. Un bâton en carbone, très résistant et léger, vous apportera beaucoup plus de confort et moins de fatigue. Quand on marche plusieurs heures, ça compte.

 

Rondelles : 

De plus en plus, les bâtons de randonnées sont livrés avec au moins deux modèles de rondelles : les petites rondelles pour une utilisation en neige dure (ou sans neige), ou ski alpin, les grosses rondelles pour une utilisation en neige profonde. N’oubliez pas de changer vos rondelles quand c’est le cas! En effet, elles vous seront bien utiles pour ne pas trop vous enfoncer. Prenez le temps de vous attarder sur la manière de les changer. Certaines sont quasi-impossible à changer si on n’est pas équipé pour le faire. A l’inverse, certains fabricant ont développé des technologies qui permettent de les retirer et les mettre en un clic, et ça change tout! Cela vous permet même de pouvoir faire vos échange au cours de votre randonnée, ce qui n’est pas négligeable lorsqu’on part plusieurs jours.

 

dragonne-trek-carbone-3m-v3Dragonne : 

Le temps de la dragonne en cuir non réglable est loin. Celle-ci doit être facilement réglable, pour que vous puissiez l’adapter à votre main, avec ou sans gants. Les nouveaux modèles, couvrants et emboîtants, assurent une excellente tenue, et un grand confort. De plus, pour les plus sportifs, ces nouvelles dragonnes larges, offrent une efficacité redoutable à la poussée. Ces dragonnes en revanche, très près de la main, précises donc, sont plus difficiles à retirer. C’est pourquoi les fabricants ont développé des systèmes qui permettent de les dé-solidariser de la poignée. Ainsi vous ne retirez la dragonne, mais le bâton par un simple clic (ou dé-clic!). Inversement pour la remettre en place.

 

Encore une fois, prenez votre temps avec de choisir votre équipement. Regardez ce qui se fait, essayez et n’hésitez pas à prendre conseil. Une marcheuse avertie en vaut deux! Pour en savoir plus sur les bâtons, vous pouvez aussi consulter la page Comment bien choisir ses bâtons de trail ou randonnée.

 


 

Découvrez aussi les conseils suivants:
happy-women-mountain-femme-montagne
Tout savoir sur les raquettes

 


 

<<Retour accueil conseils