COMMENT BIEN CHOISIR SON SAC DE TRAIL? GUIDE REALISE AVEC LE CONCOURS DE JIMMY REMY, DES SACS NATHAN.

 


Le trail, ce n’est rien de plus que de la course à pieds. Oui mais, sur des sentiers. Et parfois des sentiers de montagne. Alors si on peut se permettre de courir en ville ou en plaine sans sac ou sans porte-gourde, surtout si on court moins d’une heure, c’est nettement moins raisonnable en montagne, ou lorsque l’on part pour une sortie de plus d’une heure. Le sac à dos s’avère l’équipement le mieux adapté à l’heure actuelle pour emporter avec soi eau, aliments, protections et petits équipements.

Les sacs de trail, bien plus compacts que leurs grands frères les sacs à dos de randonnée, se doivent avant tout d’être légers, confortables et bien pensés. Ils permettent d’emporter avec soi le strict minimum nécessaire. Enfin ils doivent être parfaitement ajusté à la morphologie du coureur, de manière à ne pas bouger et ne pas créer de zone de frottement intempestif.

Comme pour tout équipement sportif, avant de se lancer dans la recherche de la perle rare, il est indispensable de prendre le temps de la réflexion et de se poser quelques questions sur sa pratique et ses besoins. De cette analyse, les réponses viendront assez naturellement, et orienteront simplement votre choix, tout au moins dans les grandes lignes. Il sera ensuite plus aisé de pré-sélectionner quelques modèles, de regarder leurs caractéristiques et enfin, étape cruciale, de les essayer.

 

matériel-équipement-sac-à-dos-montagne-femme-airness
Les trois grandes étapes pour choisir son sac de trail :

1 – Définir votre pratique.

Comme évoqué plus haut, de votre pratique dépendent vos besoins, et ainsi les caractéristiques du produit idéal. Si pour la compétition on recherche la performance maximum sans (trop) tenir compte du prix, il n’en est pas forcément de même lorsque l’on recherche juste un petit sac peu encombrant pour une pratique occasionnelle. De ce fait, les produits présentent de grosses différences, qui s’expliquent par les technologies et matériaux utilisés, mais également par leur coupe. Ainsi on ne parle plus de sacs à dos pour les modèles les plus hauts de gamme, mais bel et bien de gilets.

Dans les grandes lignes, voici les différents types de pratique et leurs besoins :

  • Compétition : légèreté  – ergonomie – performance.

  • Loisir et entraînement : modularité – polyvalence – confort – durabilité.

  • Marche rapide : compacité – praticité – accessibilité.

 

2 – Evaluer le besoin en autonomie.

Que l’on sorte pour une petite heure ou pour la journée, il est évident que le contenu du sac ne sera pas le même. Si pour une sortie courte la capacité de transporter un litre d’eau, ses clefs de voiture, une couverture de survie et une carte suffit, une course longue nécessitera un volume permettant d’emporter également de la nourriture, de quoi se réchauffer et se protéger des intempéries, et peut-être aussi des bâtons.

Pour un achat longue durée, il est donc essentiel de se projeter. Plus longues seront vos courses, plus gros sera le volume de votre sac, et inversement. De la même manière, pour un sac de compétition, selon que la course à laquelle vous allez participer propose de nombreux ravitaillements ou non, le choix du sac pourra varier. En effet, il n’est pas besoin de se charger inutilement si les possibilités de s’hydrater sont nombreuses.

  • 4/7 litres : volume adapté aux courtes sorties – ou aux courses avec nombreux ravitaillements – pour le strict minimum.

  • 7/12 litres : volume adapté aux sorties de 4/6 heures – pour apporter un équipement complet.

 

3 – Choisir la meilleure ergonomie.

Vous savez déjà comment vous allez utiliser votre sac, et donc vous avez déjà choisi un gilet ou un  modèle dorsal classique. Vous avez également choisi un volume vous permettant d’emporter le matériel nécessaire à votre course. Il vous reste maintenant à choisir le sac qui correspond le mieux à votre morphologie et à vos petites habitudes.

  • La bonne taille : 

    Les gilets existent en plusieurs tailles, ne vous trompez pas en choisissant la votre. Un sac qui bouge est non seulement inconfortable, mais en plus il peut générer des frottements qui blessent à la longue. Essayez-le, réglez-le, et courez avec ou sautillez sur place. Si quelque chose vous gêne déjà, passez au suivant. Ce sera pire en course!

 

  • Le bon confort :

    Les différents modèles sont plus ou moins rembourrés, les bretelles plus ou moins épaisses, les emmanchures plus ou moins échancrées, les matériaux plus ou moins souples et extensibles… Essayez différents modèles pour sentir celui dans lequel vous vous sentez le mieux. Pour les femmes, les fabricants proposent des coupes adaptées à la poitrine, ce qui est un vrai plus. Bientôt peut-être le gilet soutien-gorge sera sur le marché 😉

 

  • Le bon réglage : 

    Il est possible de régler de manière plus ou moins précise son sac. Si vous pensez utiliser le votre en plusieurs saisons, c’est à dire avec ou sans deuxième couche, pensez à prendre un modèle réglable. Idem si votre poids varie beaucoup entre le début et la fin de saison…

 

  • Les bons équipements :

    Petites, grandes et moyennes poches, élastiques de compression, sangles bâtons, porte-clefs, pipette intégrée, poche à eau réversible (et donc facile à nettoyer), poches poitrine ou axillaires, porte-flasque, les combinaison sont multiples et certaines sont plus adaptées à vos petites habitudes que d’autres. Pensez à ce que vous aimez emporter avec vous et à vos gestes en course.

 


matériel-équipement-sac-à-dos-montagne-femme-airness
Les 3 typologies de produits

La marque Nathan, comme la plupart des marques de sacs et gilets de trail, propose trois grandes familles de produits :

1- Le gilet ultra-light :

  • dédié à la compétition avec ravitaillements
  • ultra-compact
  • flasques
  • ergonomie maximum
  • performance
  • confort maximum
  • petites poches pour les accessoires
  • pour les compétitions ou les sorties de 1 à 2 heures
  • volumétrie 4/7 litres
  • moins de 300g.

 

2 – Le gilet d’entraînement :

  • ou pour les courses avec moins de ravitaillements
  • poche à eau 2 litres
  • autonomie plus longue
  • plus de poches
  • plus de praticité
  • polyvalence
  • pour les sorties de 4/6 heures
  • volumétrie 7/12 litres
  • poids 400g.

 

3 – Le sac  à dos compact :

  • minimaliste : moins de façonnage et de coutures
  • moins respirant
  • moins léger
  • plus robuste
  • nombreux accessoires et poches
  • volumétrie à choisir en fonction de la durée de la sortie
  • prix accessible.

 

A noter, pour les courses longues et les ultra-trails, les organisateurs imposent un contenu propre à permettre la sécurité minimum pour chaque coureur. Dans ce cas, les sacs sont donc plus volumineux. Les informations fournies ici correspondent à des sacs utilisés pour des sorties « à la journée ».

matériel-équipement-sac-à-dos-montagne-femme-airness

Merci à Jimmy Rémy de Sports & More et toute l’équipe de Nathan France.

Découvrez d’autres conseils  :

 

conseils-equipement-materiel-batons
Bien choisir ses bâtons
traileuse-course-montagne
Bien choisir ses chaussures de trail
Sac-à-dos : les indispensables
Les indispensables à emporter.
happy-women-mountains-choisir-conseils-randonnée
Bien choisir sa randonnée.

 

 

 

 

 

 

<<Retour accueil conseils